Par Richard Knott,

Le son de qualité ne devrait pas être réservé aux grandes salles de conférence

Même si nous nous y intéressons depuis de nombreuses années, l’UC Expo n’était pas une priorité pour Shure, en raison notamment des priorités et du portefeuille du secteur. Le mois de mai 2017 était notre première participation au Salon, avec nos nouveaux ensembles pour plafond et DSP via Dante, et l’expérience m’a permis de comprendre en discutant avec nos visiteurs qu’il existait un réel désir parmi les professionnels de l’informatique de trouver des solutions simples offrant un son de qualité supérieure pour les salles de réunion de différents secteurs.

Il était très intéressant d’y être présent avec ce que l’on pourrait qualifier d’offre unique, pour faire la démonstration d’un matériel audio de pointe et expliquer son utilisation potentielle pour résoudre certains des problèmes rencontrés par les départements informatique et les utilisateurs finaux au quotidien.

Parmi les principales préoccupations mentionnées au Salon se trouvait le besoin de cohérence en matière de communication de leur entreprise. Lorsque leurs utilisateurs doivent gérer la prospection, les clients et d’autres parties prenantes, ils doivent pouvoir compter sur les systèmes UC de la salle, afin de fournir une clarté de son et d’image à chaque occasion. L’une des plus grandes difficultés consiste à résoudre les incohérences, la performance de la salle ne devrait pas être entravée par le seul comportement de l’utilisateur actuel qui comprend des salles difficiles à configurer, ou qui sont perçues comme telles. Que vous soyez en début ou en fin de chaine, une mauvaise performance suffit à décourager les personnes à utiliser les systèmes et finit par donner plus de travail à l’équipe support.

Améliorer l'audio sans procéder à un réaménagement complet

Les conférences n’ont jamais été plus centrales dans un espace de travail depuis que les équipes sont de plus en plus éparpillées, tout en étant cependant de plus en plus désireuses de collaborer. On reconnaît à présent qu’un bon son ne doit pas uniquement être l’apanage de la grande salle de conseil. D’après mon expérience, beaucoup d’espaces plus petits disposent d’une simple configuration laptop et écran qui n’offre pas toujours les résultats espérés, mais il est possible de prendre certaines mesures afin d’améliorer la qualité sonore, sans pour autant réaliser un réaménagement complet.

Vu que beaucoup de professionnels de l’informatique considèrent encore l’audiovisuel comme un domaine plus fermé que l’informatique, ce fut une surprise pour ceux présents au Salon de découvrir qu’il existe aujourd’hui des solutions qui s’intègrent aux configurations existantes. Si une entreprise utilise BlueJeans, Pexip, Cisco, Starleaf ou un autre système de vidéo-conférence, nous disposons à présent de produits qu’il est possible de simplement connecter à cet environnement, améliorant considérablement l’expérience des utilisateurs et, plus important encore, leur productivité.

Incroyable aussi de voir des réactions aussi fortes au sujet des microphones pendant le Salon. Alors que les équipes IT sont conscientes qu’elles ont besoin de micros de qualité supérieure, les derniers développements ont considérablement fait avancer l’audio de conférence. La possibilité de capter plus précisément les sources sonores et d’éliminer le bruit de fond à l’aide d’une interface utilisateur intuitive, tout en intégrant une infrastructure AV/IT existante, est quelque chose qu’ils n’avaient jamais vu auparavant.

Nos visiteurs avaient envie d’apprendre et de voir comment améliorer la qualité du son dans leurs espaces de réunion, en comprenant mieux l’acoustique d’une salle. De simples problèmes de conception, comme un choix de format de microphone inadapté par exemple, ou encore le placement optimal et le mobilier de la salle peuvent faire une énorme différence sur l’acoustique de la pièce. Mais bien souvent, ce n’était pas une priorité. Le fait qu’il soit possible d’améliorer relativement facilement et sans grande perturbation les espaces de travail a, semble-t-il, ouvert les yeux de nombreux participants.

Il est clair qu’il existe un important potentiel et que l’idée d’introduire davantage d’audiovisuel dans l’environnement UC suscite de l’intérêt. Certaines des technologies innovantes que nous sommes habitués à voir dans l’audiovisuel pourraient aider les équipes IT et les utilisateurs finaux à résoudre certains problèmes assez simplement. Le facteur clé sera la formation des équipes IT. Il faudra également travailler avec eux afin de s’assurer qu’un son de qualité supérieure devienne la norme dans tous les espaces de réunion.

Produits associés à l'article

A propos de l'auteur

Richard Knott

Richard Knott is responsible for consultant and end user relations for the Systems Group in the UK and Ireland. Providing technical support and on-site commissioning assistance for integrator partners, he works alongside international market development team to increase visibility of Shure systems on global corporate technology standards.

Contenu associé