Par John Ellis,

Gestion d’environnements audiovisuels difficiles dans des sites historiques

J'ai participé à l'évènement Intelligent AV (IAV17) organisé par l'AV Cultural Forum (AVCF) et l'Institut Royal britannique d'architecture (RIBA) AV. Dans le passé, l’AVCF avait organisé des évènements de plus petite taille, mais cette année, au mois de juillet, l’événement s’est tenu en plein cœur de Londres, dans un lieu prêté par le RIBA, ce qui leur a permis d’inclure pour la première fois un espace d’exposition. L’événement était l’occasion rêvée pour rencontrer et parler avec des utilisateurs finaux et leur donner la possibilité de tester directement toute une série de technologies, allant des projecteurs et solutions de montage aux systèmes de contrôle, en passant par le matériel audio dernier cri, le tout sous le thème de l’audiovisuel intelligent.

Le public de l’AVCF est composé de directeurs de production audiovisuelle, de techniciens AV peu ou très expérimentés, certains étant responsables de bâtiments historiques incroyables. A l’évidence, ces sites présentent tous des caractéristiques uniques que l’on ne retrouve pas dans un bâtiment d’entreprise classique lorsqu’il s’agit d’organiser une conférence ou des espaces de réunion. Parmi ces difficultés, il faut d’abord trouver comment installer l’équipement audiovisuel de telle sorte qu’il respecte les normes des bâtiments historiques classés, ou encore gérer un patrimoine étendu sur plusieurs zones. Trouver un ensemble technique à la fois discret et efficace dans les espaces difficiles et réussir à exploiter au mieux sa capacité peut constituer une tâche dantesque pour les équipes AV. Souvent, ces organisations ont aussi des contraintes budgétaires, nombre d’entre elles étant gérées par des institutions de bienfaisance.

Ainsi, l’IAV 17 était une excellente occasion de discuter des principales préoccupations lorsqu’il faut travailler avec l’AV/IT dans des musées et des lieux historiques et envisager des solutions potentielles pour résoudre ces challenges.

Passer à l'audio en réseau

A nouveau, si l’on compare aux entreprises, ce secteur est encore en pleine transition vers les systèmes de conférence audio en réseau, et le sujet s’est donc avéré être un sujet de discussion essentiel. Alors que de nombreux responsables AV souhaitent passer aux réseaux, il peut être difficile d’installer de grandes quantités de câblage dans des lieux où les câbles doivent justement être camouflés, ce qui favorise des systèmes AV de type autonome. Tout projet dans un bâtiment historique doit se faire en respectant l’environnement, et c’est aussi le cas en matière de matériel. Les microphones de l’ensemble pour plafond et d’autres systèmes de conférence discrets présentent l’avantage de pouvoir s’installer discrètement, ce qui aide à maintenir l’intégrité d’un espace historique. L’intégration Dante signifie qu’il s’intègrera parfaitement au sein d’une infrastructure AV/IT.

Les avantages que représentent les systèmes en réseau pour les techniciens de terrain étaient clairs pour tout le monde à la conférence. Dans les sites historiques, les espaces de conférence ne sont pas nécessairement prévus pour le confort et peuvent être répartis dans de grands espaces, très variés. Lorsque l’on travaille sur ce genre de sites, le fait de pouvoir superviser les radiofréquences, les niveaux de charge des micros sans fil ou encore la vidéo à distance depuis un seul endroit permet de gagner du temps et d’être plus efficace.

Technologie de microphones sans fil

J’ai fait une présentation sur le logiciel de contrôle système Wireless Workbench de Shure. Bien que la grande majorité de mon public utilise des microphones sans fil au quotidien, le grand nombre de mains levées a révélé qu’ils n’avaient pas autant d’expérience dans l’utilisation d’un logiciel pour superviser le spectre RF, et c’était donc extraordinaire de pouvoir souligner les avantages de Wireless Workbench.

Le séminaire évolua vers une discussion sur la cession imminente du spectre 700 MHz. Les membres de l’AVCF sont réellement préoccupés par le sujet. Nombre d’entre eux ont repoussé le renouvellement de leur stock de micros sans fil en attendant la confirmation des programmes de rachat du gouvernement, préoccupés par le fait qu’ils n’auront peut-être plus grand chose à dépenser si ces programmes s’avéraient moins généreux qu’espéré. Beaucoup voulaient aussi savoir quelle portion du spectre convenait le mieux à leurs besoins. La bonne nouvelle est que Shure propose des micros pour l’ensemble du spectre. Si vous ne souhaitez qu’un ou deux canaux, par exemple, GLX-D Advanced est un système libre et sans fil qui fonctionne sur le spectre 2.4 GHz WiFi. En plus du spectre 2.4 GHz, nous proposons aussi des systèmes 1.8 GHz que le gouvernement a affecté à une utilisation avec des systèmes de microphones sans fil et nous sommes à la recherche de solutions 900 MHz et VHF.

Des discussions doivent encore avoir lieu afin de s’assurer que les gens connaissent leurs possibilités. Néanmoins, ils savent quelle fréquence leur convient le mieux, et sont conscients des problèmes liés à la congestion, qui s’aggravera après la cession.

DECT sans licence

En matière d’alternatives, les bâtiments historiques pourraient suivre la voie de la technologie DECT, souvent privilégiée par les entreprises. Actuellement, la plupart des utilisateurs ont recours au sans fil UHF, car il s’est montré fiable pendant un certain temps, mais la technologie DECT, qui est libre et ne requiert que de petits récepteurs, pourrait être une bonne solution.

Il ne fait aucun doute que les bâtiments historiques présentent de nombreux défis en matière d’audiovisuel et d’informatique et, bien qu’ils puissent être différents de ceux abordés lors des conversations avec les entreprises, lorsqu’il s’agit de mise en réseau et de radiofréquences, le public souhaite réellement en savoir plus sur les dernières technologies et leur intégration dans les espaces uniques dans lesquels il travaille. Au fur et à mesure que la technologie DECT se développe, de nombreuses possibilités s’ouvrent aux techniciens travaillant dans les sites historiques, leur permettant d’améliorer leurs outils afin d’organiser des conférences efficaces dans des espaces spectaculaires, sans pour autant affecter l’attrait historique de ces bâtiments.

A propos de l'auteur

John Ellis

John Ellis is a Regional Sales Manager for the Shure UK Systems Group. When he is not out meeting with London’s top AV integrators and consultants, you will find him demonstrating the finest modern jive dance steps this side of the Thames.

Contenu associé