Call for Legends – Live 2016

Relançant le très populaire concours Call for Legends en 2016, Shure a une fois de plus offert à des groupes en devenir l'opportunité de se produire lors du Montreux Jazz Festival. Cette fois, néanmoins, une attention toute particulière était donnée aux performances en live des concurrents ; il y avait donc une pression sur la prestation donnée par les artistes.

Evidemment, la promesse de pouvoir se produire dans l'un des plus prestigieux festivals européens est déjà une énorme récompense en soi. L'enjeu était pourtant encore un peu plus grand : Shure avait promis un lot de 5.000€ en matériel, ainsi qu'une vidéo professionnelle du concert donné à Montreux. Faisant suite au succès rencontré précédemment, cette édition Call for Legends – Live a attiré 746 groupes, de 35 pays différents.

Pour être éligibles et être sélectionnés à l'issue de la première phase de la compétition, les concurrents devaient télécharger un extrait vidéo et récolter au moins 50 votes du public. Shure a ensuite sélectionnée 20 groupes et une "wild card" a été accordée à la formation ayant reçu le plus de votes du public. Puis, un panel constitué de membres du groupe anglais Blossom et d'experts du Montreux Jazz Festival a eu la dure tâche de sélectionner les trois meilleurs groupes.

Finalement, ce sont les français Lehmanns Brothers qui ont pris la première place, autant pour leurs compositions musicales que pour l'énergie qu'ils déploient sur scène. Le groupe, formé de huit musiciens originaires d'Angoulême, propose une fusion divertissante de funk, hip-hop et neo-soul.

Le groupe écossais 100 Fables termine à la deuxième place avec leur vision moderne mélangeant new wave et punk, et c'est Shiivah (un autre groupe français) qui complète le podium. Ces deux groupes ont reçu respectivement 3.000 et 1.000€ de matériel Shure.

Les Lehmanns Brothers sont apparus complétement dans leur élément lors du Montreux Jazz Festival, qui attire chaque année les plus grands noms de la musique dans la pittoresque ville suisse, sur les bords du lac Léman. Lors de sa performance sur la scène "Music in the Park", le jeune groupe a montré des influences telles que Stevie Wonder, Jamiroquai et James Brown.

"Le public voulait danser", disait Julien Anglade, chanteur du groupe, immédiatement après le concert qui s'est terminé par un rappel, le public sautant sur scène, au côté du groupe. "Alors, on leur a donné le funk !"

Lehmanns Brothers espèrent maintenant utiliser leur performance stellaire de Montreux comme un tremplin pour un futur radieux.

"Nous avons énormément travaillé pour tout ça. Ce festival est vraiment très important pour le groupe. C'est incroyable de jouer ici", disait Pierre Sanges, bassiste.

Le moment le plus difficile est venu : répartir les 5.000€ de matériel Shure parmi les huit membres du groupe. Mais il n'y a aucun doute sur le fait que les Lehmanns Brothers sauront rester funky pour ça !

You might be interested in...